Après la Pologne ? | After Poland ?

[ENGLISH BELOW]

Fin novembre marque la moitié du voyage. Des ateliers ont eu lieu en France, en Belgique, en Allemagne, en Autriche, en Slovénie… je suis en ce moment en train de me diriger vers la Slovaquie pour animer deux jours d’ateliers à Lucenec, au sud du pays. Je me dirigerai ensuite vers la Pologne, plus précisément Varsovie, où je tâcherais d’animer autant d’ateliers que possible la semaine du 8 décembre.

Mon plan était alors de rentrer en France deux semaines pour fêter Noël en famille. Il s’agit d’une tradition qui me tient à cœur et que je suis heureux de pouvoir garantir cette année encore, n’étant finalement pas si loin que ça. Paris-Varsovie, c’est 15h en voiture, une journée de bus… Ludi Vojago ne se déroule après tout pas en Nouvelle Zélande !

Les deux derniers mois de voyage sont prévus en Croatie, Bosnie, Serbie et Bulgarie, pour un séjour d’à peu près deux mois. Je prévoyais donc très logiquement de repartir début janvier. Cependant… j’ai changé d’avis.

Comment ça !?

Comme je l’avais prévu en amont du voyage, mon parcours a été beaucoup plus chaotique et beaucoup moins linéaire que mes estimations premières. Un passage en Slovaquie, des aller-retours dans différentes villes d’Autriche, un détour par Berlin… A chaque fois, il s’agissait de choix réalisés pour enrichir le voyage, que ça soit d’un point de vue des ateliers de création de jeux (d’où le détour par Lucenec, Graz…) ou personnel (je voulais vraiment voir Berlin !).

Cette fois, mon choix est de retarder mon départ pour la Croatie à mi-avril. L’itinéraire Zagreb > Sarajevo > Belgrade > Sofia est toujours d’actualité, le déroulement durera toujours environ deux mois : le départ se fera juste quelques mois plus tard que prévu !

Mais pourquoi ?

Cette décision est mûrement réfléchie et motivée par une volonté d’améliorer le rendu du voyage. Voyons un peu le détail des raisons…

Des ateliers mieux planifiés

A l’heure actuelle, je dispose de pistes assez intéressantes à exploiter à Belgrade et à Sofia, mais je n’ai pas encore établi le contact. Quant à Zagreb et Sarajevo, je n’ai aucune piste digne de ce nom. Je pensais pouvoir disposer de davantage de temps pendant mon voyage pour contacter des structures en amont : c’était une erreur. Alternativement, je pensais rencontrer du monde ayant des contacts dans ces 4 villes, ce qui s’est en partie révélé vrai : mais j’ai appris lors de mon périple que le simple contact indirect était insuffisant, et que la recherche d’une structure était un combat de tous les instants ! Enfin, j’ai compris que la technique de dernier recours consistant à organiser des ateliers sur place via Meetup, Couchsurfing etc… rencontrait vite ses limites pour un atelier tel que le mien.

En résumé, mes 3 premiers mois de voyage m’ont montré que les 2 derniers mois n’étaient pas partis pour bien se dérouler ! J’ai besoin de davantage de temps pour réussir à planifier quelque chose d’intéressant sur le dernier tronçon – autrement, je risque de me retrouver à faire du simple tourisme là-bas, ce qui n’est vraiment pas l’objectif de Ludi Vojago.

Une méthode à restructurer

L’atelier a déjà beaucoup évolué depuis début septembre. Chaque rencontre m’apporte son lot de doutes, de nouvelles idées, d’améliorations sur la façon d’animer au mieux une séance de création. Certaines cartes ont besoin d’être modifiées, je dois en rajouter d’autres et j’aimerais échanger sur sa structure avec de nombreuses personnes afin d’identifier au mieux ses apports.

Tout cela représente une certaine quantité de travail que je voudrais abattre avant d’entamer les 4 derniers lieux, et je ne trouverais pas le temps de le faire en 2 semaines, surtout pendant cette période faste qu’est la fin du mois de décembre.

Les contraintes du calendrier

Alors, pourquoi repartir mi-avril et pas avant ? Pour ne pas manquer un certains nombre d’événements intéressants et importants pour le futur de l’atelier de création de jeux de société (car l’atelier ne s’arrêtera pas avec la fin du voyage – mais j’en reparlerai le moment venu, ne gâchons pas la surprise). Voyager de début janvier à fin février avait le bon goût de ne pas me faire manquer d’événement crucial : il n’en irait pas de même avec n’importe quelle date, ne serait-ce que pour ne pas rater les Rencontres ludiques et le FIJ de Cannes.

Le climat

Mais en vérité, la justification principale réside dans le fait qu’il sera bien plus agréable d’être dans les Balkans pour le printemps que durant l’hiver… Allons, ce n’est pas vrai. Mais c’est un critère qui va dans le même sens.

Et nos contreparties !?

Elles seront toujours envoyées… mais un peu plus tard ! Un peu de patience. Les premières cartes – de la Belgique à l’Italie – sont déjà parties et les suivantes ne sauraient tarder. Les prototypes et les guides “DIY” seront enrichis par les ateliers réalisés dans les Balkans. Enfin, le résumé du voyage sera d’autant plus instructif que les 2 derniers mois auront été riches.

Et pendant 4 mois, qu’est-ce qui se passe ?

Beaucoup de choses !

Outre les recherches de structures prévues dans les balkans et l’amélioration de l’atelier, mon propre prototype de jeu de société m’attend. Je ne souhaite pas rester trop longtemps éloigné de la création et de mon activité de Game designer : quelle légitimité aurai-je alors pour proposer les ateliers ? Je souhaite pouvoir alimenter mes propos de cas concrets, et rien de tel que d’essayer de pousser un prototype à un niveau abouti pour valider ses acquis de designer.

A côté de cela, j’ai de nombreux projets pour la suite de cet atelier (hors du cadre du voyage), et je ressens le besoin d’y réfléchir aussi rapidement que possible.

Et le blog ?

Le blog continuera d’être alimenté de décembre à avril, ne serait-ce que pour partager d’autres anecdotes des 4 premiers mois ou vous parler un peu de ma recherche de structures. Alors continuez à suivre le blog et à le partager, surtout à vos amis croates, serbes, bosniaques et bulgares ! 🙂

 

ENGLISH VERSION

___

Here comes the end of november, thus half of the trip. Workshops have taken place in France, Belgium, Germany, Austria, Slovenia, and I’m currently heading for Lucenec (Slovakia) to set up a couple workshops with scouts and students. Then I will continue my journey to Poland, where I shall stop in Warsaw to set up as many workshops as possible after the 8th of december.

I was then planning to come back in France for a couple weeks to be with my family for Christmas. This is a very important tradition for us and I’m glad to be able to come back this year : after all, Warsaw is not SO far away from Paris – it’s not like I’m in Auckland or Ushuaia !

Then after this break, I was supposed to end my trip in the Balkans by travelling through Croatia, Serbia, Bosnia and Bulgaria for a couple months. My plan was to start in Croatia in the beginning of january… but I actually changed my mind.

What do you mean ?

As I planned before my trip even started, my journey was way more chaotic and non-linear than my initial plan. I wasn’t supposed to go to Slovakia, I did several trips back and forward in Austria, I went to Berlin… But each detour was aiming to an improvement of the trip, may it be for the workshops (thus my trip back to Graz, to Lucenec etc…) or for myself (I really wanted to check Berlin out !).

My latest choice is to reschedule my departure to Croatia to mid-april. My plan to go from Zagreb to Sofia via Sarajevo and Belgrade is still up to date, the trip will still last about 2 months : only the departure date is changing !

But why ?

I actually put a lot a thoughts in this decision – my goal is really to improve the quality of my expericnes during the trip. Let’s browse through the details…

Better planning of the workshops

From the time being, I have several contacts in Belgrade in Sofia, though they didn’t evolve in actual opportunities. As for Zagreb and Sarajevo, I don’t have any lead at all. I thought I could use more time during my trip to contact structures before reaching the countries I’ll get into : I was wrong.

My plan B was to use my trip to meet people knowing some people in those 4 cities, which happened to be partly true : however, I learned during my trip that having indirect contacts with people was absolutely not enough – finding fit structures is a real ordeal and need constant attention ! Finally, I understood that my “last resort technique” – organizing last minute workshops with people met directly in the city via Couchsurfing, Meetup and so on – could work but was very random and sometimes barely efficient.

In short, my 3 first months of trip shew me that the 2 last months are probably not going to go smoothly ! I need more time to plan something interesting on the last chunk of the journey – otherwise I might have to stick to tourism, which is absolutely not the goal of Ludi Vojago.

A method to refresh

The workshop has already greatly changed from its initial form in September. Each person and structure I met brought me its share of doubts, upgrades and new ways of setting up workshops. Some Mechanicards need to be reworked, some has to be added and I’d like to share my thoughts about the very structure of my workshop with several people to understand as much as possible what it can actually bring to attendees.

All of this means quite a large quantity of work I’d like to tackle straight on before heading for the 4 last workshop places, and I won’t find enough time to do everything in 2 weeks – especially within this usually crazy Christmas time.

Other events going on

So, why waiting for mid-april instead of, say, mid-februray ? Because I wish to attend several important and interesting events for the future of the workshop (because, no, the workshops won’t stop with the end of the trip – but I’ll say more about this later on as I don’t want to spoil the surprise). Travelling from early january to the end of february was a good idea because I didn’t miss any significant event, especially the Fair in Cannes and the “Rencontres Ludiques” – an event about games in France.

Climate

Actually, forget all the reasons I told you – I’m actually rescheduling my trip because I want to travel during spring instead of winter.

…no, this is not true. However, it’s a rather fortunate turn of events and makes me quite happy.

How about our Ulule rewards ?

They will be sent, only later ! The first postcards – from Belgium to Italy – had already been sent and the next ones will follow eventually. The prototypes and “DIY” guides will be completed by the workshops done in the Balkans. Finally, the trip summary will be even more interesting with 2 more interesting months, right ?

What’s happenning during those next 4 months ?

A lot of stuff actually !

Apart from the structures researches in the Balkans and the workshop upgrade, my own game prototype awaits me. I wish not to be too far away from Game design : which legitimacy would I have then during my workshop ? I would like to tell people actual stories and anecdotes about design, and what’s best than working on my own project and push it as far as I can to be a legitimate designer ?

I also have my share of projects for the time after my workshop and I feel the urge of putting some thoughts in it.

And this blog ?

The blog will continue to be fed from december to april, at least to share extra anecdotes about those 4 first months of travel, or to tell you more about my structure research. So keep following and sharing the blog, especially to your friends from Croatia, Serbia, Bosnia and Bulgaria ! 🙂

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s